Rotary Club Tarbes Bigorre

Le Rotary c’est quoi ?

Le Rotary International est une association qui rassemble plus de 32 000 clubs service présents dans plus de 170 pays. L’ensemble de ces clubs Rotary compte au total plus de 1 200 000 membres, appelés rotariens (dont 33 000 en France environ).

Le Rotary a été la première association de ce type. L’association, dont le siège se trouve aujourd’hui à Evanston (près de Chicago), dans l’Illinois, se présente comme une organisation apolitique et ouverte qui encourage une haute éthique civique et professionnelle et œuvre pour faire progresser l’entente et la paix dans le monde. Sa devise est « Servir d’abord » (Service above Self).

Le Rotary International est financé notamment par la cotisation annuelle de ses membres ou par des dons pour la Fondation.

L’emblème du Rotary est une roue d’engrenage de 24 dents, symbole de la transmission de l’énergie. Ces 24 dents symbolisent aussi le fait que l’esprit de service s’exerce à toute heure de la journée.

Les représentations locales du Rotary sont désignées du nom de Rotary Club .

L’histoire du Rotary international

Paul P. Harris, avocat de profession, souhaitait créer un groupe de professionnels faisant preuve du même esprit de camaraderie qui règne alors dans les petites villes de sa jeunesse. Le 23 février 1905, Paul Harris, Gustavus Loehr, Silvester Schiele et Hiram Shorey se retrouvent donc dans la salle 711 de l’Unity Building dans le centre-ville de Chicago dans le cadre de la première réunion d’un Rotary club. Ils décident d’appeler leur nouveau club « Rotary » pour refléter la pratique de roulement des premières réunions entre les bureaux des membres du club.
En cinq ans, des clubs se forment à travers tous les États-Unis de San Francisco à New York.
En août 1910, la première convention du Rotary est organisée à Chicago et les 16 clubs existant à l’époque décident de se regrouper sous le nom de National Association of Rotary Clubs.
En 1912, le nom est changé pour International Association of Rotary Clubs afin de prendre en compte la création de clubs en dehors des États-Unis. L’appellation Rotary International est finalement adoptée en 1922.
En 1925, le Rotary compte plus de 2 000 clubs, avec un effectif total d’environ 108 000 membres répartis sur six continents.
L'excellente réputation de l'organisation attire des personnalités politiques (présidents, premiers ministres) ou autres, notamment l'écrivain Thomas Mann, le diplomate Carlos P. Romulo, l'humaniste Albert Schweitzer et le compositeur Jean Sibelius.

servir-d-abord
Le Rotary est alors en pleine croissance. Ses membres mettent en commun ressources et talents pour aider leur collectivité. L’engagement de l’organisation pour cet idéal s’exprime pleinement dans sa devise : Servir d’abord.
Lire l’histoire de Paul Harris, fondateur du Rotary International

 

Les devises du Rotary international

Les devises officielles du Rotary – Servir d’abord et Qui sert le mieux profite le plus – remontent aux origines de l’organisation.
Tiré d’un discours prononcé l’année précédente à Chicago par Arthur Frederick Sheldon, Qui sert le mieux profite le plus a été approuvé en 1911 durant la seconde convention de l’association nationale des Rotary clubs américains à Portland.
C’est également à Portland que l’on retrouve l’origine de Servir d’abord. Durant une excursion sur la rivière Columbia, Ben collins, alors président du Rotary club de Minneapolis, parle avec J.E. Pinkham, un Rotarien de Seattle, de la meilleure manière de créer un club. Il explique le principe adopté par son club : Servir, d’abord les autres. Paul Harris, venant de se joindre à la conversation, lui propose alors de faire un discours sur le sujet à la convention et l’accueil des Rotariens est enthousiaste.
Ce n’est que lors de la convention 1950 du Rotary à Detroit qu’une version légèrement modifiée de ces deux devises ont été officiellement adoptées : Servir d’abord et Qui sert le mieux profite le plus. La première sera privilégiée à partir du Conseil de législation 1989 qui décide qu’elle correspond le mieux à la philosophie altruiste du Rotary. La version anglaise de la seconde sera ensuite légèrement modifiée à plusieurs reprises jusqu’au Conseil de législation 2010.

Les principes directeurs du Rotary international

Ces principes ont évolué au fil des ans pour aboutir à un objectif et une vision partagés par tous les Rotariens. Ils sont à la base des relations que nous établissons et des actions que nous entreprenons.

 

Le but du Rotary

Le Rotary a pour objectif de cultiver l'idéal de servir auquel aspire toute profession honorable et, plus particulièrement, s'engage à :
•    PREMIÈREMENT : Mettre à profit les relations et les contacts pour servir l'intérêt général.
•    DEUXIÈMEMENT : Observer des règles de haute probité dans l'exercice de toute profession ; reconnaître la dignité de toute occupation utile ; considérer la profession de chaque Rotarien comme un vecteur d'action au service de la société.
•    TROISIÈMEMENT : Appliquer l'idéal de servir dans la vie privée, professionnelle et publique.
•    QUATRIÈMEMENT : Faire progresser l'entente entre les peuples, l'altruisme et le respect de la paix par le biais de relations amicales entre les membres des professions, unis par l'idéal de servir.

Le critère des quatre questions

En 1932, le Rotarien Herbert J. Taylor crée le Critère des quatre questions, déontologie adoptée par le Rotary onze ans plus tard. Les quatre questions ont aujourd’hui été traduites en plus de 100 langues.
Ce critère exige de se poser les questions suivantes pour tout ce que nous pensons, disons ou faisons :
1.    Est-ce VRAI ?
2.    Est-ce JUSTE ?
3.    Est-ce source de BONNE VOLONTÉ et d’AMITIÉ ?
4.    Est-ce ÉQUITABLE et BÉNÉFIQUE pour chacun ?

Domaines d’action

Piliers de la philosophie rotarienne, les cinq domaines d’action sont :

  • L’Action intérieure : renforcer le club en mettant l’accent sur la convivialité et une stratégie de développement de l’effectif bien pensée.
  • L’Action professionnelle : exercer notre profession avec intégrité et utiliser nos compétences professionnelles pour répondre aux problèmes et aux besoins de la société. En savoir plus grâce à  et le .
  • L’Action d’intérêt public : améliorer les conditions de vie locales et faire preuve de solidarité. Consulter  et cette .
  • L’Action internationale : rapprocher les cultures et construire la paix.
  • L’Action Jeunesse : développer les talents des jeunes au travers de programmes comme le , , et le .

Les axes stratégiques

Notre attachement à des causes bien ciblées nous permet de renforcer notre impact au niveau local et dans le monde. Mais nous sommes également conscients que les besoins diffèrent selon les collectivités.

Grâce à nos  et à de nombreuses autres ressources, nous aidons les clubs à concentrer leurs efforts dans les domaines suivants.

Promotion de la paix

Dans le monde, 60 millions de personnes ont été chassées de leurs foyers par des conflits armés ou des persécutions. Notre partenariat avec plusieurs universités prestigieuses permet aux boursiers de la paix du Rotary d’acquérir les compétences nécessaires pour former les dirigeants locaux, prévenir les conflits, favoriser la médiation et soutenir les efforts de construction de la paix à long terme. Jusqu’à 100 bourses pour les Centres du Rotary pour la paix sont allouées chaque année.

Lutte contre les maladies

Plus de 100 millions de personnes sombrent dans la pauvreté chaque année en raison des coûts médicaux. Nous leur donnons accès à des soins abordables, voire gratuits, dans les régions mal desservies. Nos membres forment et mobilisent la population locale pour lutter contre la propagation de maladies comme la polio, le sida et le paludisme.

Approvisionnement en eau potable

Plus de 2,5 milliards de personnes n’ont pas accès à des installations sanitaires adaptées et au moins 3 000 enfants meurent chaque jour de maladies diarrhéiques faute d’eau potable. Nos actions aident les collectivités à mettre en place et maintenir des structures d’approvisionnement en eau et d’assainissement. Nous finançons également des bourses d’études dans ces domaines.

Santé des mères et des enfants

Au moins 7 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de malnutrition, de manque de soins et de problèmes sanitaires. Pour lutter contre cette situation inacceptable, nous vaccinons les jeunes enfants, leur fournissons des antibiotiques, améliorons l’accès aux soins de base et finançons la formation de professionnels de santé. Nos actions sont durables car nous aidons les collectivités bénéficiaires à prendre en main les programmes de formation.

Éducation

Aujourd’hui, 67 millions d’enfants n’ont pas accès à une éducation de base et plus de 775 millions de personnes de plus de 15 ans sont illettrées. Notre objectif est de renforcer l’éducation, d’augmenter le taux de scolarisation des filles et l’alphabétisation des adultes.

Développement des économies locales

Près de 1,4 milliard de personnes vivent avec moins d’un euro par jour. Nos actions améliorent le développement économique et local, et génèrent des emplois décents et productifs. Nous renforçons également le développement d’entrepreneurs locaux et de leaders, en particulier des femmes, dans les collectivités défavorisées.

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Galerie